Play3-News : News et Hack sur la PS3 Index du Forum

Play3-News : News et Hack sur la PS3
===> NOUS RECRUTONS DES REDACTEURS ET TROPHY COMMUNITY <===

Play3-News : News et Hack sur la PS3 Index du ForumFAQMembresGroupesRechercherS’enregistrerSe connecter pour vérifier ses messages privésConnexion

TEST - Killzone 3

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Play3-News : News et Hack sur la PS3 Index du Forum -> La communauté virtuelle -> Le coin TEST
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
KingBis
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2010
Messages: 141
Localisation: Sparte
Masculin
Points membres: 3 449
PSN-ID: niconen
Moyenne de points: 24,46

MessagePosté le: Mar 19 Avr - 14:51 (2011)    Sujet du message: TEST - Killzone 3 Répondre en citant

Attendu comme le messie qui arrivera à stopper le rouleau compresseur qu'est Call of Duty : Black Ops, Killzone troisième du nom débarque enfin sur notre monolithe. Plus beau, plus mature et plus réaliste que ses concurrents, Killzone 3 est prêt à en découdre !

Sortie : 23 février 2011 - Editeur : Sony - Développeur : Guerrilla

Il était une fois, dans une galaxie lointaine...

L'histoire de Killzone 3 commence là où celle du deuxième épisode s'était arrêtée. En assassinant Scolar Visari, leader incontesté des Helghasts, Rico a privé les soldats de l'ISA d'une belle opportunité pour faire cesser les hostilités. Au lieu de cela, les renforts adverses se comptent maintenant par milliers et ont définitivement coupé le bataillon de nos héros du reste de l'armée. Pire encore, un nouveau dictateur, encore plus vil et cruel, a aussitôt succédé à Visari, et est bien décidé à détruire la Terre une bonne fois pour toute. C'est donc dans une course contre la montre qu'on incarne Tomas Sevchenko (ou Sev pour les intimes), secondé du bon vieux Rico, bien décidé à stopper l'invasion helghast sur Terre, tandis que le petit gus qui nous sert de capitaine préfère gentiment évacuer Helghan, et ainsi limiter au maximum les pertes.
 
Citation:
En assassinant Scolar Visari, leader incontesté des Helghasts, Rico a privé les soldats de l'ISA d'une belle opportunité pour faire cesser les hostilités. Au lieu de cela, les renforts adverses se comptent maintenant par milliers (...). Pire encore, un nouveau dictateur, encore plus vil et cruel, a aussitôt succédé à Visari, et est bien décidé à détruire la Terre une bonne fois pour toute."

 


Beauté fatale

N'ayant rien à envier aux productions P.C., la réalisation de Killzone 3 réussie la prouesse de repousser, une fois de plus, les limites techniques de la PS3. Alors qu'on progresse au coeur d'une jungle luxuriante, on ne sait plus où donner de la tête tant il y a de choses qui se passent à l'écran. Les textures sont extrêmement détaillées, la modélisation des différents protagonistes frôle la perfection, tout comme leurs animations. De plus, les effets de lumières et de particules en tous genres (flammes, poussières,..) sont particulièrement réussis, le tout sans aucun ralentissement. Les nombreuses cinématiques qui viennent régulièrement ponctuer le début d'une fusillade sont quant à elles somptueuses. Vous l'aurez compris, tout a été fait pour flatter notre rétine.
Alors que les développeurs sont de plus en plus à l'écoute de leur communauté, les petit gars de chez Guerrilla n'échappent pas à la règle puisque Killzone 3 se divise en six grands chapitres affichant chacun des décors radicalement différents. Là où Killzone 2 nous faisait évoluer dans des environnements monochromes, ce troisième épisode essaie de diversifier les situations et surprend à chaque instant. D'une immense usine d'armement helgast aux montagnes enneigées, en passant par une jungle hostile et des ruines d'une ancienne cité, Killzone 3 nous en fera voir du pays. A noter que la compatibilité du titre avec la 3D offre vraiment un plus du côté de l'immersion, et ce même si les textures deviennent moins fines et les couleurs plus fades.
La bande son s'inscrit dans la droite lignée de la réalisation. Alors qu'à couvert, on entend les balles fuser à côté de nous, des Helghasts crier de douleur, des explosions se passant au loin ou encore le gus d'à côté se déchaînant avec une mitraillette lourde, tout est fait pour une immersion totale. Les différents thèmes musicaux qui nous accompagnent n'ont aucun mal, tellement ils sont bien choisis, de rendre l'aventure épique. Petite déception cependant du côté des doublages français parfois trop grésillant, et de la synchronisation labiale pas toujours au top.
 
Citation:
Là où Killzone 2 nous faisait évoluer dans des environnements monochromes, ce troisième épisode essaie de diversifier les situations et surprend à chaque instant. D'une immense usine d'armement helgast aux montagnes enneigées, en passant par une jungle hostile et des ruines d'une ancienne cité, Killzone 3 nous en fera voir du pays."

 



C'est la guerre, la vraie

Ce qui pénalisait Killzone 2, c'était sa linéarité. Guerrilla l'a bien compris et fait table rase sur ses erreurs de jeunesse. Chaque chapitre a été pensé pour proposer des phases de jeu différentes, histoire de ne pas tomber dans la routine. Ainsi, dans certains niveaux (comme la jungle helghast), l'infiltration et la fourberie seront privilégiées, tandis que dans d'autres, la confrontation directe sera plus bénéfique. Pas moins de six moyens de locomotions sont à un moment ou à un autre mis à notre disposition, dont le jet-pack déjà entre-aperçu dans différentes vidéos. La maniabilité, moins lourde qu'auparavent, a également gagné en fluidité tout en gardant une personnalité qui lui est propre.
Ce troisième épisode, aussi fun soit-il, ne révolutionne pas vraiment le microcosme du first person shooter. En effet, on retrouve la même formule que celle de Killzone 2 avec quelques petits ajouts par-ci par-là. On aura donc la possibilité de pouvoir glisser afin de se mettre à couvert derrière un objet, mais ce mouvement apporte au final plus de fun que d'utilité. Autre nouveauté un peu plus intéressante, c'est là possibilité d'infliger des finish-moves à ces ennemis, à condition d'être assez prêt. Et croyez-moi, Sev n'ira pas de main morte : allant à tordre le coup de la victime jusqu'à lui planter ses pouces dans ses orbites, Killzone 3 ne fait pas dans la dentelle. Le jeu est également compatible avec le PS Move, mais l'expérience, quoiqu'un peu plus réaliste, ne justifie pas encore l'achat d'un tel accessoire.
La campagne solo de Killzone 3 nous tiendra en haleine un peu plus de 6 heures, ô combien épique. Heureusement, un mode coop a été intégré histoire de rallonger la durée de vie du soft. Mais aussi plaisant soit-il à jouer (la guerre, c'est toujours mieux à deux), on sent qu'il n'a pas vraiment été pensé en amont. Voir son écran scindé en 2 de manière verticale, et non alignée (comme dans un Call of Duty), est assez déroutant. Le deuxième joueur contrôle Natko, un protagoniste du second épisode, mais intégré de manière brute et pas vraiment travaillée (on ne le verra par exemple jamais apparaître lors d'une cinématique). A noter que malheureusement le mode coopération se limilte seulement à la compagne, et qu'il est impossible de jouer à deux en online ou offline.
 
Citation:
Autre nouveauté un peu plus intéressante, c'est là possibilité d'infliger des finish-moves à ces ennemis, à condition d'être assez prêt. Et croyez-moi, Sev n'ira pas de main morte : allant à tordre le coup de la victime jusqu'à lui planter ses pouces dans ses orbites, Killzone 3 ne fait pas dans la dentelle."

 



Plus on est de fous, plus on rit

Il faut se l'avouer, l'intérêt de Killzone 3 ne se situe pas dans sa campagne solo assez courte, mais bel et bien dans son multijoueurs. Assez proche d'un Call of Duty, il est possible, en montant de niveau, de débloquer des armes et compétences pour chacune des 5 classes du jeu. Les classes proposent par ailleurs des compétences propre à chacune, ainsi qu'un gameplay différent. L'infirimier peut ainsi soigner les gus blessés de guerre, le technicien peut déployer des tourelles et réparer différents objets sur la map, l'infiltreur peut jouer la carte de la fourberie en se déguisant en membre de l'équipe adverse, le tireur d'élite peut se camoufler pour une durée limitée et le tacticien a la possibilité de connaître temporairement la position des ennemis sur la map. Toutes ces différentes capacités, complèmentaires l'une de l'autre, nous promettent de bons moments en ligne !
Trois modes de jeu sont proposés : "Guerrilla", un match à mort par équipes, "Opérations", où plusieurs objectifs nous sont proposés, entrecoupés de cinématiques mettant en scène les meilleurs joueurs et enfin le mode "Zone de guerre". Ce mode est sûrement le plus intéressant du multi de Killzone 3, puiqu'il regroupe cinq modes parmi "Match à mort par équipes", "Massacre", "Recherche et Destruction", "Capture et Contrôle" où le but est de capturer et tenir le plus longtemps possible une zone, "Récupération" qui consiste à déposer un objet dans le camps adverse et "Assassinat" dans lequel on doit tuer un membre bien précis de l'équipe adverse ou au contraire, le protéger. Vous l'aurez sans doute compris en lisant ces lignes, le multijoueurs de Killzone 3 est d'une rare qualité. On aurait juste aimé quelques maps en plus.
 
Citation:
Véritable vitrine technologique pour la PlayStation 3 (compatibilité avec la 3D stéréoscopique et le PS Move), Killzone 3 s'impose comme le plus beau FPS sur console."

 



Conclusion

Véritable vitrine technologique pour la PlayStation 3 (compatibilité avec la 3D stéréoscopique et le PS Move), Killzone 3 s'impose comme le plus beau FPS sur console. Ce troisième volet dispose en outre d'un gameplay des plus étoffés, d'une maniabilité assouplie mais toujours aussi caractéristique de la série et d'un mode multijoueurs très complet. Petite déception seulement du côté de la durée de vie et du peu d'innovation qu'offre le soft. Il y a un certain Call of Duty qui a du soucis à se faire !

_________________
"Nous ne dirons pas que les Grecs combattent tels des héros, mais que les héros combattent tels des Grecs." Winston Churchill


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 19 Avr - 14:51 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Play3-News : News et Hack sur la PS3 Index du Forum -> La communauté virtuelle -> Le coin TEST Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by Play3-News © 2009, 2011 by Dehorvie
Traduction par : phpBB-fr.com